ballet

ballet [ balɛ ] n. m.
• 1598; it. balleto, dimin. de ballo « bal »
1Danse figurée, exécutée sur scène par une ou plusieurs personnes. Danser un ballet. L'art du ballet. chorégraphie. Auteur, compositeur de ballets. chorégraphe. Ballet classique, contemporain. Le corps de ballet de l'Opéra, l'ensemble des danseurs qui y exécutent les ballets. Maître de ballet : technicien qui dirige les répétitions des danseurs.
Ce spectacle de danse. Assister à des ballets.
La musique de cette danse.
Troupe de danseurs. Arrivée d'un ballet américain à Paris.
2Fig. Activité intense accompagnée de changements, d'échanges. Ballet diplomatique. Ballet des ministres. valse.
⊗ HOM. Balai, balais.

ballet nom masculin (italien balletto, de ballo, bal) Composition chorégraphique destinée à être représentée en public, avec ou sans musique, interprétée par un ou plusieurs danseurs. Troupe donnant des spectacles chorégraphiques (plus particulièrement de ballet classique). [On dit aussi compagnie de ballet.] Grande activité dans le secteur politique ou administratif, marquée par les déplacements et les rencontres de personnalités : Ballet diplomatique.ballet (expressions) nom masculin (italien balletto, de ballo, bal) Ballet blanc, ballet d'inspiration romantique, dansé en tutu blanc. Ballet de chambre, troupe restreinte qui peut se produire en tous lieux sans grands besoins de mise en scène. Ballet de cour, forme de ballet qui fut en vogue dans les cours européennes à la fin du XVIe s. et qui était dansé par le roi et ses courtisans. Familier. Ballets roses, bleus, parties fines au cours desquelles des adultes se livrent à des jeux sexuels avec des mineurs, filles (ballets roses) ou garçons (ballets bleus). Ballet symphonique, œuvre chorégraphique qui suit la partition d'une symphonie avec ou sans argument littéraire. ● ballet (homonymes) nom masculin (italien balletto, de ballo, bal) balai nom masculin balaie forme conjuguée du verbe balayer balaient verbe balaies forme conjuguée du verbe balayer balais forme conjuguée du verbe balais baller verbe

ballet
n. m.
d1./d Danse exécutée par plusieurs personnes, qui comporte le plus souvent de la pantomime, avec un accompagnement de musique et quelquefois de texte parlé.
|| Musique qui accompagne cette danse. Les ballets de Lulli, de Stravinski.
|| Troupe de danseurs et de danseuses. Corps de ballet.
d2./d Fig. Allées et venues incessantes.

⇒BALLET, subst. masc.
A.— CHORÉGR. Danse figurée exécutée par plusieurs danseurs sur une scène :
1. Quant aux comédies, elles restent bannies du répertoire jusqu'au milieu du dix-septième siècle, comme la danse ou le ballet qui floriront par la suite.
BRASILLACH, Pierre Corneille, 1938, p. 33.
2. Le maître de ballet est le technicien chargé de l'enseignement et de la réalisation des œuvres de danse par les corps de ballet.
M. BOURGAT, Techn. de la danse, 1959, p. 38.
SYNT. Figure, musique, air de ballet; ballet d'action, de cour; ballet-féerie; comédie-ballet, opéra-ballet.
P. méton. Troupe de danseurs et de danseuses. (Attesté dans DUB.).
P. métaph. :
3. ... couloirs enchantés de Cordoue, ballet des tramways tintants sur la Puerta del Sol...
LARBAUD, Jaune, bleu, blanc, 1927, p. 204.
4. Voici qu'en Italie une collection, (...) de romans célèbres revêt chaque volume d'un tableau de maître, attractif mais choisi sur un rapport parfois lointain. L'étalage se mue en spectacle : moulages de mains, mises en scène de cadres et d'objets, pour mieux accrocher l'œil, se combinent avec le ballet automatique des pages qui pivotent, du « best-seller » qui tourne sur lui-même, avec les illustrations lumineuses d'un écran dépoli.
HUYGHE, Dialogue avec le visible, 1955, p. 11.
P. anal. [En parlant d'animaux] :
5. Je me suis arrêté quelquefois avec plaisir à voir des moucherons, après la pluie, danser en rond des espèces de ballets. Ils se divisent en quadrilles, qui s'élèvent, s'abaissent, circulent et s'entrelacent sans se confondre. Les chœurs de danse de nos opéras n'ont rien de plus compliqué et de plus gracieux.
BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, Harmonies de la nature, 1814, p. 153.
6. On eût dit des gouttes de lumière sautillant, voletant (...). C'étaient des lucioles, ces mouches ardentes dansant dans l'air parfumé un étrange ballet de feu.
MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 1, Les Sœurs Rondoli, 1884, p. 1265.
P. ext. Ballet-pantomime ou, plus cour., ballet. Pièce musicale où l'action est mimée par les danseurs :
7. ... tandis que le Ballet gagne en luxe de décor et d'orchestre ce qu'il perd en musicalité vraie, les airs de danse non dansés se font plus intimes et plus modestes.
V. D'INDY, Cours de composition musicale, t. 2, 1897-1900, p. 104.
8. En 1898, le 12 mai, il faisait représenter à l'Olympia un ballet-pantomime en un acte et trois tableaux, Barbe-Bleue, dont Richard O' Monroy lui avait fourni le scénario.
L. SCHNEIDER, Les Maîtres de l'opérette fr., Lecocq, 1924, p. 234.
P. euphém. Ballets-roses (s'il s'agit de filles), ballets-bleus (s'il s'agit de garçons). Réunions clandestines d'enfants ou d'adolescents pour satisfaire la perversion de personnes d'un certain âge.
B.— Au fig.
1. Divertissement, délassement :
9. « Que le plaisir ne soit autre chose que le ballet des esprits ». (Pascal)
F. BOILLOT, Les Métaph. fournies à la lang. fr. par l'art littéraire.
2. Jeu acrobatique de l'esprit :
10. Je relis La guerre de Troie n'aura pas lieu (...). L'on s'étonnera bientôt qu'il y ait eu un public pour donner assentiment, et même se pâmer, à ce ballet de sophismes, à cette danse sur les pointes de paradoxes exaspérants.
GIDE, Journal, 1943, p. 162.
PRONONC. ET ORTH. — 1. Forme phon. :[]. Enq. :/bale, (D)/. 2. Homon. : balai, balais (sorte de rubis). FÉR. 1768 signale : ,,On écrit deux ll et on n'en prononce qu'une.`` FÉR. Crit. t. 1 1787 propose la graph. balet avec un seul l. LITTRÉ souligne ,,le t se lie dans le langage soutenu : un ballet à l'opéra, dites un ba-lè-t à l'opéra; au pluriel, l's se lie : les ballets à l'opéra, dites : les ba-lè-z à l'opéra``.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1598 (P. MARNIX, Différends de la religion, 2, 22, Quinet dans QUEM. : En entremeslés comme en un ballet ou festin de toutes sortes de dames bien parées).
Empr. à l'ital. balletto (KOHLM., p. 30; SAR., p. 11; WIND, p. 167) attesté dep. le XVIe s. au sens de « petit bal » (FIRENZUOLA [1493-1543] 429 dans BATT.), de « action scénique, danse mimée qui accompagne la musique » (ID., 699, ibid.); « la musique elle-même » d'apr. BATT. L'ital. balleto est dér. de ballo « bal » déverbal de ballare « danser » et corresp. à bal; suff. dimin. -etto.
STAT. — Fréq. abs. littér. :372. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 408, b) 563; XXe s. : a) 247, b) 782.
BBG. — DUCH. 1967, § 70. — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 289. — SAR. 1920, p. 11.

ballet [balɛ] n. m.
ÉTYM. 1598; ital. balletto, dimin. de ballo « bal », même orig. que bal.
1 Danse figurée, exécutée sur scène par plusieurs personnes. || Danser un ballet. || L'art du ballet. Chorégraphie. || Auteur, compositeur de ballet. Chorégraphe. || Ballets d'un opéra. || Les divertissements de danse sont à l'origine des ballets. || Une figure de ballet, une entrée de ballet.Maître de ballet : technicien qui dirige les répétitions des danseurs. || Le corps des ballets de l'Opéra : l'ensemble des danseurs qui exécutent les ballets.Troupe de ballets.
1 Les ballets, qui sont des comédies muettes (…)
Molière, le Mariage forcé (1664), Argument.
2 Les ballets, dont il me reste à vous parler, sont la partie la plus brillante de cet opéra (…)
Rousseau, Julie ou la Nouvelle Héloïse, II, 23.
3 L'opéra est le centre de la vie mondaine (sous la Révolution), et le ballet la cellule-mère de cet organisme.
Francis de Miomandre, la Danse, p. 32.
3.1 Les ballets ne sont que de la sculpture qui bouge.
J. Green, Journal, 17 déc. 1971, Ce qui reste de jour, p. 341.
L'ensemble de la troupe. || Arrivée d'un ballet soviétique, américain à Paris.Les Ballets russes, célèbre troupe de danseurs fondée par Serge Diaghilev en 1909.
3.2 De sorte que des visages, peut-être construits de façon peu dissemblable, selon qu'ils étaient éclairés, par les feux d'une rousse chevelure, d'un teint rose, par la lumière blanche, d'une mate pâleur, s'étiraient ou s'élargissaient, devenaient une autre chose, comme ces accessoires des ballets russes, consistant parfois, s'ils sont vus en plein jour, en une simple rondelle de papier, et que le génie d'un Bakst, selon l'éclairage incarnadin ou lunaire où il plonge le décor, fait s'y incruster durement comme une turquoise à la façade d'un palais, ou s'y épanouir avec mollesse, rose de bengale au milieu d'un jardin. Ainsi en prenant connaissance des visages, nous les mesurons bien, mais en peintres, non en arpenteurs.
Proust, À l'ombre des jeunes filles en fleurs, Folio, p. 621.
Musique sur laquelle on danse un ballet. || Le Lac des cygnes, ballet de Tchaïkovsky. || Les grands ballets de Stravinsky.
Spectacle constitué par un ballet. || Aller voir un ballet. || Un amateur de ballets. Balletomane.
4 Les étoiles de ces ballets sont considérées comme des héroïnes, des personnages à demi légendaires.
Francis de Miomandre, la Danse, p. 32.
Opéra-ballet, comédie-ballet. Anciennement, Opéra, comédie comprenant des ballets ou des divertissements.
|| Ballet-pantomime, ou ballet : spectacle musical représentant une action mimée par les danseurs.
Par anal. || Le Ballet mécanique, film de Fernand Léger.
Ballets roses (par allusion à un scandale de mœurs, réunion de fillettes qui dansaient clandestinement devant des messieurs d'un certain âge) : réunion de petites filles qui, sous un prétexte convenable inventé par des hommes âgés, satisfont la perversion de ces derniers. || C'est un amateur de ballets roses.REM. On dit ballets bleus s'il s'agit de garçons.
5 Non que je mette sur le même plan ce qui fut le drame et la passion de Gide et ces « ballets roses »; mais c'est un fait que le climat littéraire semble convenir mieux que le climat politique à la satisfaction de certaines fantaisies interdites par la loi.
F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 165.
6 (…) l'affaire des ballets roses dont on parle beaucoup (détournement de mineures, scènes équivoques au pavillon du Butard, beaucoup de personnes impliquées).
J. Green, Journal, 7 mai 1959, Vers l'invisible, p. 107.
2 Fig. Activité intense accompagnée de changements, d'échanges. || L'incessant ballet des abeilles dans une ruche. || « Ballet diplomatique » (le Nouvel Obs., 10 janv. 1968), || « ballet de ministres » (le Nouvel Obs., 15 mai 1968).
COMP. Balletomane, comédie-ballet, opéra-ballet.
HOM. Balai, balais.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ballet — Ballet …   Deutsch Wörterbuch

  • Ballet — Saltar a navegación, búsqueda El ballet o danza clásica es el nombre específico dado a una forma concreta de danza y su técnica. Según las épocas, los países o las corrientes el espectáculo coreográfico puede incluir: danza, mímica, y música (de… …   Wikipedia Español

  • ballet — BALLET. s. mas. Danse figurée et concertée entre plusieurs personnes, qui représente quelque sujet particulier.Ballet, se dit aussi d Une espèce d Opéra composé d actes détachés réunis sous un titre commun, et dont chacun amène une fête. Grand… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • ballet — Ballet. s. m. Espece de danse de personnes masquées qui font certaines figures & postures en dansant, & qui representent quelque chose. Grand ballet. entrée de ballet. faire un ballet. repeter un ballet. danser un ballet. les pas d un ballet. un… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ballet — (plural, ballets; del francés; pronunciamos balé ) sustantivo masculino 1. (no contable) Danza artística de gran expresividad y gracia en los movimientos: Desde pequeña me ha gustado ir a clases de ballet. ballet clásico. 2. (no contable)… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • ballet — [ba lā′, bal′ā] n. [Fr ballette < It balletto, dim. < ballo, a dance: see BALL2] 1. an artistic dance form based on an elaborate formal technique, characterized by gestures and movements of grace, precision, and fluidity 2. a) a theatrical… …   English World dictionary

  • Ballet — Bal let (b[a^]l l[asl] or b[a^]l l[e^]t; 277), n. [F., a dim. of bal dance. See 2d {Ball}, n.] 1. An artistic dance performed as a theatrical entertainment, or an interlude, by a number of persons, usually women. Sometimes, a scene accompanied by …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Ballet — (v. ital. ballare, tanzen), 1) im Mittelalter große Tänze, welche in Ballsälen aufgeführt wurden; jetzt 2) theatralischer Tanz, in welchem durch Zusammenwirkung mehrerer Tanzenden eine bestimmte Handlung dargestellt wird. Das B. wird meist auf… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Ballet — Ballet, künstlicher Tanz, mimische Darstellung durch Tanz, wobei ästhetische Schönheit der höchste Zweck ist. Eine neuere Erfindung, in welcher die Franzosen große Meisterschaft erreicht haben, aber auch als pantomimischer Tanz schon von den… …   Damen Conversations Lexikon

  • Ballet — Ballet, Balet Sans doute un diminutif de Bal (73, 59, 62), nom de personne d origine germanique pour lequel on a deux explications : soit un diminutif de Baudouin (Baldwin), soit un anthroponyme Balo, que M.T. Morlet rattache à une racine balo =… …   Noms de famille

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.